publicité

Quelles alternatives vidéo à YouTube


Technologie : Une image vaut mieux que mille mots, rien n’est plus visuel qu’une vidéo pour promouvoir votre entreprise. Il existe de nombreuses solutions pour intégrer une vidéo sur son site internet via une plateforme de streaming ou non sans passer par le géant Google.

Si mettre une vidéo en ligne ou l’intégrer à votre support web via YouTube est évidemment une possibilité, l’envie de ne pas confier vos données au géant Google peut vous pousser à trouver d’autres alternatives. Voici 5 applications performantes pour remplacer le leader de la vidéo en ligne.

Vimeo : l’élégance a un prix

Créé en 2004, Vimeo s’est positionné sur un marché plus orienté vers les professionnels, proposant à l’époque du contenu sans publicité et avec une plus grande qualité dans le format d’édition de vos films. En 2018, Vimeo reste la plateforme de streaming la plus proche du numéro 1 de l’hébergement vidéo.

 

Proposant un accès gratuit, mais existant également avec des forfaits compris entre 6 et 70 €, vous aurez entre autres la possibilité d’encoder et d’héberger vos vidéos qu’elles soient diffusées en live ou en streaming. Selon le forfait adopté, vous disposerez d’un stockage sur ses serveurs compris entre 250 Go et 7 To. Lié dès sa création à une certaine étique, Vimeo intègre une charte interdisant les vidéos diffusées à des fins commerciales ou marketing.

Aller sur le site de Vimeo

OBS Studio : encoder un direct

OBS est une application open source qui permet essentiellement d’encoder des vidéos afin de faire des directs. Gratuite, cette plateforme vous permet d’intégrer ou de diffuser vos créations chez différents hébergeurs (dont YouTube).

 

Disponible sous Windows, macOS et Linux, le logiciel a une interface relativement claire et accessible aux novices pour monter, mixer et envoyer vos vidéos en direct de votre ou vos caméras sur un site de streaming ou pourquoi pas sur votre site web. Offrant de nombreuses fonctionnalités comme la gestion de plusieurs caméras, Open Broadcast Software est un must de l’encodage en direct.

Aller sur le site de OBS Studio

VLC Media Player : bien plus qu’un lecteur !

Vous l’utilisez peut-être comme lecteur vidéo en tant que particulier, et pourtant ce logiciel open source issu du projet VideoLan vous permettra d’encoder une vidéo à diffuser avec une relative facilitée. Dans le menu Fichier, choisissez Assistant de diffusion/Transcodage, sélectionnez Diffuser sur le réseau et laissez-vous guider par l’application pour configurer l’intégration sur votre site web.

 

Vous aurez également la possibilité de transcoder le format de votre film pour en adapter la qualité en fonction du flux dont vous disposerez sur votre plateforme de diffusion. VLC est disponible pour les systèmes d’exploitation Mac, Windows et Linux.

Aller sur le site de VLC Media Player

Peertube : l’alternative éthique et bidouille

Portail open source francophone, Framasoft propose son alternative à YouTube dans la lignée de sa campagne anti-Google. Peertube est un logiciel d’hébergement vidéo reposant sur un système de peer to peer permettant à chaque ordinateur diffusant des données de devenir un membre de l’échange global de ces dernières. Ici, il n’y a donc pas de serveur centralisé comme chez le leader de vidéo en streaming.

 

Plutôt réservée aux bidouilleurs pour l’instant, l’application lancée dans sa version bêta depuis mars 2018 permet aussi d’intégrer vos vidéos encodées sur cette dernière par sa plateforme de diffusion en streaming FramaTube. Pas encore totalement aussi abouti que ses concurrents, Framasoft a lancé une campagne de crowdfunding pour financer l’évolution de l’application.

Aller sur le site de Peertube

Any Video Converter : la simplicité

Petit Poucet de cette sélection et disponible pour Mac comme pour PC, Any Video Converter existe en version gratuite comme en version payante. Pour un tarif compris entre 39 et 55 $, vous pourrez obtenir une version professionnelle avec davantage d’options. D’une interface claire et fonctionnelle, vous aurez le loisir d’ajouter une URL pour intégrer votre création sur un site ou chez un hébergeur de vidéo en streaming.

 

Sans être exceptionnelle, l’application fait le travail et a le mérite d’être régulièrement mise à jour. Si Any Video Converter ne propose pas une intégration très poussée, elle demeure une alternative à YouTube.

Aller sur le site de Any Video Converter

A lire aussi :

Quels outils gratuits pour capturer de la vidéo ?

Si des applications de capture d’écran sont systématiquement intégrées dans vos ordinateurs et smartphones, ce n’est pas...

Articles relatifs

Contenus sponsorisés

Contenus partenaires

Réagissez à l'article

1 réponse
Connectez vous ou Enregistrez-vous pour rejoindre la discussion
    
  • Youtube dévore littéralement le trafic internet et avec le vote de la FCC de mettre un terme à la neutralité d'internet (l'appel vient d'être rejeté), c'est pratiquement un miracle d'avoir des alternatives en 2018. Pour le moment et de ce que j'en ai vu, la solution la plus crédible parmi ces cinq-là est aussi la plus technique : Peertube (que je compte toujours utiliser sur mon site vitrine). OBS et VLC sont de franches rigolades (pourquoi pas rajouter Twitch, tant qu'on y est ?). Viméo et Libcast avec leur orientation pour les pros ne sont pas à leur niveau des hébergeurs « ouverts d'esprit ». Je me demande ce que vaut ANC, notamment son EULA.
publicité