publicité

Bordeaux : le tram à l’arrêt suite à une panne informatique


Réseaux : Une panne informatique a causé un arrêt complet du réseau de tram de bordeaux hier soir. Les trois lignes sont restées à l’arrêt pendant plusieurs heures avant un retour à la normale progressif au cours de la journée de mardi.

Les Bordelais qui souhaitaient prendre le tram pour aller au travail ont eu une mauvaise surprise ce matin : le réseau de tram de la ville était en effet à l’arrêt ce matin suite à une panne importante survenue hier soir aux alentours de 19h 15 selon Rue89Bordeaux. La panne a été suffisamment grave pour immobiliser l’ensemble du réseau TBM ce matin. Celle-ci s’est déclarée hier soir vers 19h, bloquant plusieurs rames qui étaient à ce moment-là en train de transporter des passagers.


Le problème a d’abord été décrit comme un incident en lien avec le réseau de fibre optique utilisé pour faire fonctionner le réseau de tram. L’opérateur du réseau de transport, Keolis, a indiqué auprès de Rue89Bordeaux que le problème était un souci de « Broadcast Storm », une erreur dans le branchement de commutateurs réseau qui provoque une boucle d’information faisant saturer les serveurs utilisés par le réseau de transport. Ce problème affectait directement le centre de commande et coupait toute communication avec celui-ci, ce qui présentait des risques pour la sécurité des passagers. En 2015, besthostingsearch.com et de nombreux sites de presse étaient restés hors ligne pendant plusieurs heures suite à une panne du même type intervenue chez l’hébergeur Oxalide.

En plus de ce problème informatique, une défaillance sur un commutateur informatique est venue compliquer la situation. Ce souci a été rapidement réparé. Keolis précise néanmoins que les deux pannes ne sont pas directement liées et que le commutateur en question, qui datait de 2010, sera remplacé.

Par mesure de sécurité, Keolis a donc préféré bloquer la circulation des trams en attendant la réparation complète. Une opération qui a pris plus de temps que prévu, les techniciens de la société ont en effet passé la nuit à vérifier les équipements affectés sur l’ensemble du réseau afin de s’assurer que tout était en ordre de marche. Le trafic est progressivement revenu à la normale dans le courant de la journée de mardi.

A lire aussi :

Panne OVH : incident "clos" et premières explications techniques

Dans un billet, Octave Klaba revient sur la méga-panne qui a notamment touché son datacenter de Strasbourg coupant...

Articles relatifs

Contenus sponsorisés

Contenus partenaires

Réagissez à l'article

1 réponse
Connectez vous ou Enregistrez-vous pour rejoindre la discussion
    
  • Cela dénote cependant une gestion très légère du réseau et de sa surveillance. Une boucle est généralement détectée dans la seconde où elle est active et un switch devrait au minimum avoir un spare activable dans les 10 minutes qui suivent... Bref, on est au niveau de l'amateurisme de la part de Keolis.
publicité