publicité
Téléphonie IP et services innovants pour les PME

Comment E. Leclerc a pris le virage de la téléphonie et de la visio IP en Bretagne


Technologie : Certains adhérents de la centrale d’achats basée en Bretagne ont pris le virage de la téléphonie IP, puis ont choisi une solution hébergée sur le Cloud.

La grande distribution vit également sa transformation digitale. Pour optimiser les services télécoms de certains magasins de la centrale d’achat Scarmor, à Landerneau, qui dessert une quarantaine de centres E.Leclerc du Finistère, des Côtes d'Armor et du Morbihan, il a été décidé d’opter pour une plateforme IP sur le Cloud. Un choix arbitré par la société de services LCenter, intégrateur - installateur du groupement E.Leclerc.

 

Dans un hypermarché, chaque collaborateur occupe une place bien précise pour la mise en rayon, pour le réapprovisionnement des marchandises. Et le relais entre les équipes du soir et du matin doit être le plus fluide possible. En conséquence, les moyens de communication doivent être toujours disponibles, partout, y compris en mobilité.

“Nous sommes passés en IP il y a 5 ans déjà. Pour les clients, comme pour nous, les choses étaient ainsi devenues plus simples puisque les réseaux ont été unifiés pour les téléphones fixes et mobiles, l'Internet, ainsi que la visioconférence”, explique Hervé Prodhomme, directeur de LCenter.

Une architecture dans le Cloud

Côté informatique, l’organisation dispose de deux datacentres, l’un à Rennes et l’autre à Bordeaux. Ils permettent d’héberger de plus en plus d’applications dans le Cloud. L’opportunité d’y inclure la téléphonie IP et divers services de communication associés est venue naturellement à l’esprit des responsables de LCenter. Il restait à trouver la solution et les partenaires. Après une analyse comparative, en mettant en avant les critères de facilité d’installation, de maintenance, de catalogue de terminaux et de services de communication unifiée, le choix s’est porté naturellement sur l’offre IP Office d’Avaya.

La simplicité de mise en route et de rajouts d’équipements a été déterminante.

« Pour les magasins qui gèrent plusieurs sites, comme c’est le cas à Quimperlé, c’est devenu aussi simple d’ajouter un téléphone fixe que d’ajouter un écran ou changer un clavier », explique Hervé Prodhomme.

Il ajoute : « Quand un nouvel espace commercial s’ouvre, on installe le réseau, on achète les téléphones, on les branche et c’est fait. Il n’y a pas de carte à rajouter, pas de configuration complexe à paramétrer pour augmenter la capacité téléphonique d’un site ».

En pratique, les téléphones se branchent directement sur l’unique réseau local de l’établissement, comme un simple PC. Il est également possible d’utiliser une seule prise pour les deux. Le combiné téléphonique devient un accessoire informatique au même titre qu’une souris ou un clavier.

Espace libéré et administration à distance

La solution Cloud libère beaucoup d’espace dans les locaux des établissements et évite aux techniciens de LCenter de se déplacer pour administrer les serveurs. Et il s’avère que l’infrastructure, qui est sécurisée et redondée, est plus stable et plus fiable qu’auparavant.

Le directeur de l’hypermarché de Quimperlé (Finistère), Arnaud Noël, témoigne: « Notre hypermarché est constitué de cinq sites. Il y a près de 500 mètres d’un bout à l’autre de nos différents halls. Jusque récemment, tout réagencement ou extension de nos locaux posait des soucis à cause de l’informatique et de la téléphonie. Les contraintes étaient autant techniques que financières ».

Depuis l’adoption de la nouvelle solution dans le Cloud, la maintenance est largement facilitée. « Auparavant, nous n’arrivions pas à faire passer les communications via les bornes Wi-fi d’un bout à l’autre du magasin. Aujourd’hui, tout fonctionne! Et nous n’avons plus à investir dans des systèmes télécoms couteux, que nous devions amortir sur des années », se réjouit le dirigeant de cet hypermarché E.Leclerc qui emploie 300 salariés.

La visioconférence à la demande

La transmission d’images HD et le service de visioconférence bénéficient de la même infrastructure sur le Cloud avec l’avantage de mises à jour transparentes pour les utilisateurs. L’infrastructure câblée utilise des artères sur fibre optique et permet d’utiliser la visioconférence entre 50 sites simultanément qu’il s’agisse de magasins, de centres logistiques ou de sociétés d’import du groupe. Et, pour les prochains mois, il n’est pas exclu d’ouvrir ce service de visioconférence aux smartphones.

Articles relatifs

Contenus sponsorisés

Contenus partenaires

Réagissez à l'article

3 réponses
Connectez vous ou Enregistrez-vous pour rejoindre la discussion
    
  • "En pratique, les téléphones se branchent directement sur l’unique réseau local de l’établissement, comme un PC. Il est également possible d’utiliser une seule prise pour les deux. Le combiné téléphonique devient un accessoire informatique au même titre qu’une souris ou un clavier."

    Le seul défaut, c'est les 2 cables ethernet (1 sur le IN et l'autre sur le OUT) trop rigides à mon goût (ce n'est pas le cable souple comme on pourrait avoir à la maison, mais bel et bien 2 cables bien rigides mon kiki).

    Mr Leclerc, ce serait plus simple de prendre des téléphones IP sans fil (Connecté en Wifi).
    Je suis sûr qu'on ne vous l'a pas dit ça...

    Ceci dit le cable ethernet est bien plus stable, car on le voit le cable et son débit est meilleur. lol
    Mais un Wifi bien maitrisé reviendrait bien moins cher et plus efficace.
    Vous pouvez modifier la configuraton du magasin sans être tributaire des prises et cables....
      
    • Ben non KingKong75, chez nous les téléphones IP passent par des câbles Ethernet standards donc souples.
  • 
  • Chez nous les téléphones ip sont branchés via des câbles Ethernet classiques, et les PC sont branchés sur les téléphones. Les téléphones sont alimentés directement en électricité via le câble réseau. Par contre depuis quelques temps, on voir fleurir sur les bureaux des casques sans fil en Bluetooth, essentiellement pour Skype (audio ou vidéo), mais je pense que d'ici quelques années, les téléphones filaires seront supprimés et que tout le monde aura son casque Bluetooth quand l'autocom permettre de router directement les appels sur le casque (et inversement) ce qui permettra à tout un chacun de s'isoler dans une salle avec son PC portable plutôt que d'en faire profiter tout l'openspace.
publicité