publicité

Freebox v7 : "du jamais vu"


Technologie : La direction de l'opérateur continue à "teaser" autour de sa nouvelle box, fer de lance de sa reconquête après deux trimestres difficiles.

Ce mardi, Free a fait son possible pour faire taire les inquiétudes après un deuxième trimestre dans le rouge niveau abonnés, dans le fixe mais surtout dans le mobile. Une première depuis le lancement du 4e opérateur.

 

Le fer de lance de la reconquête, c'est évidemment la nouvelle Freebox qui doit remplacer la Révolution lancée en 2010. Free est véritablement attendu au tournant de l'innovation, terrain abandonné au profit d'une politique axée sur le prix et les promotions.

"Je suis persuadé que nous sommes au début d’un nouveau cycle de croissance", martèle Thomas Reynaud, directeur général. Mais pour rassurer, il faut lâcher quelques billes, ce qui n'est pas dans l'habitude de la maison.

La Freebox v7 sera donc lancée "dans les prochaines semaines", a-t-il déclaré lors d"un point presse ce mardi. Et d'ajouter sur BFM Business : "cette nouvelle Freebox, c'est du jamais vu". Evidémment, ça ne permet pas d'apprendre grand chose mais plutôt de confirmer une nouvelle fois un postulat de départ.

Cette nouvelle box ne sera pas une simple évolution cosmétique et technologique d'un boîtier distribuant Internet et télévision. Il faut s'attendre à un objet qui rabat les cartes de l'Internet domestique/domotique et qui pose un nouveau jalon, au même titre que la Révolution. Dans le cas contraire, la déception sera énorme.

Mais tout porte à croire que Free entend changer de paradigme. "Elle ne correspond à rien de ce qui existe déjà. Une nouvelle box doit apporter un nouvel usage, on ne regarde plus vraiment la télé, on veut inventer quelque chose dans la box qui vous donne envie de l'utiliser en allant au-delà de la télé. Si on invente pas un usage, ça sert à rien", a expliqué Xavier Niel. "Pour la prochaine Freebox, il faut que l'on crée un effet waouh en popularisant des usages et en inventant une nouvelle façon de consommer".

Le milliardaire est également revenu sur la philosophie de cette box : "A l’époque, on s’était rendu compte que la téléphonie et la télé pouvaient transiter par la liaison Internet. On a eu un coup de bol terrible en packageant les trois, et en créant la première box. On s’est dit : voyons comment le monde a évolué. Trouvons comment faire pour qu’un jeune de 20 ans, qui ne lâche pas son smartphone, ait envie d’une box aujourd’hui". 

Réponse au mieux fin septembre ou début octobre. 

A lire aussi :

Perte historique de clients : Free joue au pompier

Après un premier trimestre décevant, l'opérateur perd encore des clients fixes mais surtout mobiles au deuxième. Mais il...

Articles relatifs

Contenus sponsorisés

Contenus partenaires

Réagissez à l'article

2 réponses
Connectez vous ou Enregistrez-vous pour rejoindre la discussion
    
  • Avant de lancer une nouvelle box, qu'ils commencent à connecter celles qui existent à la fibre.
    Mon immeuble (Créteil) est déclaré éligible à la FTTH sur tous les sites de fournisseurs (y compris FREE) depuis six semaines.
    Tous ont fait des propositions, deux ont commencé à connecter des logement au bout de quelques jours. (Orange et SFR).
    De FREE, toujours aucune nouvelle.
    Plusieurs résidents ont déjà abandonné FREE, et je suis sur le point d'en faire autant.
    Orange et SFR ont enregistré des nouveaux abonnés qui sont perdus pour FREE...
    ET chaque fois que FREE perd un client "fixe", il perd aussi un client mobile, attendu que de nombreux abonnements mobiles sont liés à l'abonnement internet...
    Où est la priorité ? Sortir une nouvelle box qu'ils n 'arrivent pas à connecter, où garder les clients existants en leur livrant la fibre comme leurs concurrents ?
  • 
  • Ancien client Free, et content de l'être, j'ai vu passer devant chez moi la fibre Orange. J'ai demandé à Free quand il serait possible de se connecter, mais n'ai pas reçu de réponse.
    Alors, je suis passé chez Orange pendant un an, pour un tarif mensuel légèrement inférieur et un débit 50 fois supérieur.
    C'était il y a deux ans et demi.
    J'ai redemandé quand Free me permettrait de me connecter à la boutique sans obtenir de date probable.
    Alors je suis passé chez Bouyghes pour un tarif 35% moins élevé et un débit double de celui d'Orange J'avais contacté Orange pour savoir si Orange pouvait faire un effort, mais sans résultat : 10 € de réduction avec le même service.
    Aujourd'hui, mon débit descendant est passé de 15 à 600 Mb/s et le débit montant de 8 à 250 Mb/s et ce pour un coût inférieur à ce que j'avais avec Free dont j'étais content.
    Alors, garder ses clients n'est pas difficile, mais il faut investir Monsieur Reynaud et accepter de gagner un peu moins.
    La box de Bouyghes ne fournit pas autant de services que la "Révolution" mais ceci est largement compensé par la vitesse de la fibre et le module 4G compris dans le prix.
    Défenseur de Free, j'ai quand même conseillé à mes amis Free de changer de FAI.
publicité