publicité

IBM Research : une technique pour contrôler le magnétisme d'un atome de cuivre


Technologie : Cette percée pourrait avoir des répercussions sur le traitement de l'information quantique et le futur du stockage.

IBM Research a développé une nouvelle technique pour contrôler le magnétisme du noyau d'un atome de cuivre par résonance magnétique nucléaire, ou RMN (Nuclear Magnetic Resonance).



La RMN est le processus derrière l'imagerie par résonance magnétique, ou IRM (Imagerie par Résonance Magnétique), plus connue. La RMN est aussi un outil qui permet de voir les structures des molécules.

IBM Research a utilisé son microscope à balayage à effet tunnel, son invention pour observer les atomes et les déplacer individuellement. L'idée est que le microscope peut étudier comment le RMN les change et les façonne.

La société fait remarquer qu'elle utilise du cuivre parce qu'il est largement utilisé et qu'il permet de raccorder des microcircuits. Reste que pour l'instant les propriétés magnétiques du cuivre ne sont pas bien connues. En manipulant les atomes de cuivre, IBM Research espère créer de nouvelles applications pour les petits dispositifs de mémoire magnétique.

Selon IBM Research, sa percée pourrait avoir des implications pour le traitement quantique de l'information et les futures technologies de stockage. Kai Yang et Christopher Lutz ainsi que les co-auteurs de l'étude ont publié la recherche dans Nature Nanotechnology.

A lire aussi :

IBM / Nvidia : du stockage convergent optimisé pour l'IA

Le système IBM Spectrum AI équipé de Nvidia DGX est conçu pour héberger des charges de travail d'apprentissage machine...

Articles relatifs

Contenus sponsorisés

Contenus partenaires

Réagissez à l'article

Connectez vous ou Enregistrez-vous pour commencer la discussion
publicité