publicité

Presque 8 millions d'abonnés à une offre Très Haut Débit en France


Chiffres : La croissance des abonnements et des déploiements ne faiblit pas, estime l'Arcep dans son dernier Observatoire. Mais ça ne va toujours pas assez vite pour tenir les objectifs.

Le très haut débit progresse en France, notamment grâce à l'accélération des déploiements FTTH réalisés par les opérateurs. Selon le dernier Observatoire de l'Arcep, on comptait à fin juin 7,9 millions de foyers abonnés à une offre THD (30 Mb/s et plus), soit 1,7 million de plus qu'il y a un an.

 

"La croissance provient majoritairement de la hausse du nombre d’abonnements en fibre optique de bout en bout qui augmente de 325.000 par rapport au trimestre précédent, contribuant ainsi à près de 90 % de l’accroissement total du très haut débit", explique le régulateur. Au total, on compte 3,5 millions de foyers connectés en FTTH. A la fin du 2e trimestre, 18,7 millions de locaux étaient éligibles à des services à très haut débit, toutes technologies confondues, 

828.000 locaux supplémentaires ont été couverts en FTTH au 2e trimestre au T2 2018. Au 30 juin 2018, 11,7 millions de locaux étaient éligibles aux offres FTTH, soit une hausse de 33 % en un an. "Si ce trimestre est ainsi le plus élevé observé jusqu’ici, les acteurs doivent encore intensifier leurs efforts pour atteindre les objectifs de couverture qu’ils se sont fixés", souligne l'Autorité.

"Pour atteindre l'objectif de 2022 , il faudra déployer 4 millions de prises cette année contre 2,7 millions l'an passé. Mais si on conserve le rythme du premier trimestre, on ne dépassera pas le niveau de 2017", avertit le spécialiste qui rappelle qu'il faudra atteindre 31 millions de prises en 2022 contre 10,3 en 2017", rappelait en juin dernier Pierre-Michel Attali de l'Idate. 

Dans les RIP, les déploiements accélèrent également avec 177 000 de locaux rendus éligibles. "Cette accélération produit par ailleurs un effet de dilution sur le taux de mutualisation : la commercialisation des lignes progressant moins rapidement que les déploiements, le taux de mutualisation diminue légèrement ce trimestre, à 28 %. Il reste encore très en retrait de celui des zones d’initiative privée, qui s’établit à 77 %", ajoute l'Arcep.

>>>A lire, notre dossier : Le très haut débit, levier incontournable de la transformation numérique<<<

A lire aussi :

Fibre : SFR se dirige vers le 10 Gb/s

L'opérateur au carré rouge a testé avec succès cette vitesse sur une ligne FTTH grand public à Amiens.

Articles relatifs

Contenus sponsorisés

Contenus partenaires

Réagissez à l'article

Connectez vous ou Enregistrez-vous pour commencer la discussion
publicité