publicité

Réalité mixte 2019 : année majeure pour l'AR/VR en entreprise


Technologie : Le paysage de la réalité mixte est toujours en train de prendre forme, mais voici pourquoi la formation en entreprise adoptera la réalité virtuelle et la réalité augmentée l’année prochaine.

 

L’une des grandes tendances technologiques pour l’entreprise en 2018 a été l’arrivée de programmes de formation des salariés basés sur l’AR/VR. Des entreprises majeures telles que Walmart et Tyson ont fait les gros titres pour leurs pilotes ambitieux visant à faire évoluer les paradigmes de formation traditionnels grâce aux dernières technologies de réalité mixte.

Selon ABI Research, la formation en entreprise en réalité virtuelle pourrait générer plus de 6 milliards de dollars d’ici 2022. L’année prochaine, 2019, sera probablement le point de basculement pour cette technologie qui peinait à convaincre les clients.

La formation, un réel cas d'usage pour l'AR/VR

Walmarts et Tysons ouvrent la voie. Des simulations sont désormais utilisées pour former l'ensemble du personnel, des ouvriers d'usines de transformation de la viande sur la sécurité et à la conformité, aux employés du commerce de détail sur la manière d'interagir avec les clients en utilisant l'empathie et l'intelligence émotionnelle.

Grâce aux avancées rapides de la technologie, comme les casques de réalité virtuelle, les écosystèmes de développement pour les applications d'AR/VR et les capacités intégrées d'analyse comparative et de mesure de l'engagement des nouveaux systèmes d'entreprise, comme celui de StarVR, les obstacles s'atténuent pour les entreprises de taille moyenne susceptibles d’adopter une formation en réalité virtuelle.

Ces avantages s'ajoutent aux économies globales réalisées pendant la formation et à une sécurité accrue, cette dernière étant particulièrement importante dans les industries dangereuses telles que le pétrole et le gaz.

"En 2019, nous verrons de nombreux avant-projets dans l'industrie de la simulation, qui tenteront de tirer parti de la technologie AR/VR/MR émergente pour tous les types de formation" commente John Burwell, vice-président du Biz Dev chez BISim, une société de simulation travaillant dans le secteur de la défense.

"Les avantages visés sont des coûts substantiellement moindres, des solutions plus fidèles, plus attrayantes pour les stagiaires, et la portabilité pour dispenser une formation au moment opportun."

L’industrie de la défense, où la société de Burwell opère, utilise depuis longtemps de grands systèmes de simulation. Mais même la défense adopte de nouvelles technologies moins chères, comme les casques de réalité virtuelle.

"Les obstacles à l'adoption des technologies AR/VR/MR dans la formation par simulation vont disparaître" suggère Burwell, estimant que l'année à venir conduira "au développement et au déploiement généralisés de systèmes de formation basés sur l'AR/VR/MR."

Parmi les domaines les plus en croissance pour la formation des entreprises en réalité virtuelle et augmentée, citons la formation de techniciens dans le secteur de l’énergie et les entreprises industrielles.

Les services de terrain se tourneront également vers l'AR/VR pour la formation des employés et le secteur de la logistique, qui connaît un fort taux de rotation du personnel et des pics saisonniers, est un candidat idéal pour la formation virtuelle.

UPS, par exemple, forme déjà des chauffeurs de camion sur des simulations virtuelles.

Article "Mixed Reality 2019: Why the year ahead will be huge for enterprise AR/VR" traduit et adapté par besthostingsearch.com

A lire aussi :

La réalité virtuelle fêlée du casque

Au 2e trimestre 2018, les livraisons de casques de réalité virtuelle ont plongé de 33,7%. Un mauvais signe pour l'adoption...

Articles relatifs

Contenus sponsorisés

Contenus partenaires

Réagissez à l'article

Connectez vous ou Enregistrez-vous pour commencer la discussion
publicité