publicité

Wearables : l'Apple Watch devancée par le low cost de Xiaomi


Chiffres : Le marché des wearables, englobant montres et bracelets connectés, est reparti nettement à la hausse au 3e trimestre 2018 : +21,7%. Un rebond tiré en particulier par les ventes en Asie/Pacifique, qui permettent d'ailleurs à Xiaomi de détrôner Apple.

 

Au troisième trimestre 2018, les livraisons mondiales de wearables ont retrouvé le chemin de la croissance pour atteindre 32 millions d'unités. Trois mois plus tôt, la hausse était de 5,5%. Selon IDC, elle grimpe à 21,7%.

Le cabinet explique notamment cette reprise par la sortie de nouveaux produits, dont ceux de Fitbit, Garmin, et Huawei. Et c'est la catégorie des wearables basiques qui en profite et renoue ainsi avec la croissance.

Apple second, mais sans ralentir

"Cependant, cette résurgence des wearables basiques devrait être surveillée de près, car ces wearables ont toujours été populaires en raison de leur prix abordable et de leur ensemble simplifié de caractéristiques. Au fur et à mesure que de nouvelles fonctionnalités s'ajoutent et que l'écart de prix entre les trackers de base et les smartwatches se rétrécit, les marques pourraient potentiellement faire monter en gamme les consommateurs sur les montres connectées."

Le second moteur de la croissance, c'est le développement de l'adoption de wearables en Asie/Pacifique (hors Japon). Les livraisons dans la région ont fait un bond de 21,4%, pour représenter désormais plus de 50% des wearables écoulés.

La tendance est autre sur les marchés matures, et en particulier les Etats-Unis, le second marché en volume. Les livraisons de wearables ont même reculé sur un an de 0,4%. La cause : une transition d'un marché des nouveaux utilisateurs à un marché de renouvellement et de mise à jour.

La Chine suit elle une autre trajectoire. Les livraisons de wearables y sont désormais deux fois supérieures à celles des Etats-Unis. La Chine "s'est développée grâce au développement et à l'expérimentation de nouveaux appareils, à des produits bon marché et à une forte demande d'appareils de base pour attirer de nouveaux utilisateurs."

Le leadership pris par la Chine sur les Etats-Unis profite directement aux constructeurs locaux, et en particulier Xiaomi et Huawei. Xiaomi est ainsi désormais le premier fabricant mondial de wearables avec 6,9 millions d'unités.

Apple détrôné ? Oui, sur les volumes, comme il l'a été par Huawei pour les smartphones. Son positionnement haut de gamme lui permet cependant d'engranger une grande part des revenus tirés de la vente de wearables. Par ailleurs, la firme de Cupertino dégage toujours une forte croissance : +54% sur un an.

A lire aussi :

Le marché des montres et bracelets connectés vire au Smart

La croissance a sérieusement marqué le pas sur le marché mondial des wearables, tombant à 1,2% contre 18% un an...

Articles relatifs

Contenus sponsorisés

Contenus partenaires

Réagissez à l'article

Connectez vous ou Enregistrez-vous pour commencer la discussion
publicité